Musée

Diminuer la taille de la police (xx-small).Augmenter la taille de la police (small).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.Supprimer l'ensemble de la personnalisationImprimer ce document.Envoyer cette page à un amiAjouter aux favoris

Gap - La Batie-Neuve

L’industrialisation de la céramique est peu active dans les Hautes-Alpes et les rares témoignages n’apparaissent qu’à la fin du XVIIIe siècle. Jusqu’au XIXe siècle, la plupart des objets de la vie quotidienne sont en bois ou en métal. Les familles aisées se fournissent à Moustiers et les quelques ateliers de céramique existants fabriquent surtout des tuiles, des briques et des poteries.

Les premiers écrits faisant référence à la faïence rapportent qu’en 1752, deux sœurs, Marie-Anne et Catherine Lovat, font construire sur leurs terres de La Bâtie- Neuve, une manufacture. Elles font appel à Jean-Michel Hoez qui dirigeait auparavant une faïencerie à Marseille. La petite entreprise de La Bâtie devient vite prospère. A la mort de Jean-Michel Hoez , un de ses ouvriers, Jean-Baptiste Guillemin, prend sa succession.

À Gap, Pierre de Manent ouvre sa fabrique en 1828, produisant de la vaisselle et quelques objets décoratifs. La famille Ubaud s’installe à son tour dès 1837 et fabrique des tuiles, des briques, des poteries et de la faïence blanche. Quand à Daniel Brunet, il construit un four à tuiles et à poteries en 1844.

Voir l'image en grand

Fontaine de table
Poterie vernissée
H.T. 46, diam. 25 cm
1840-1880.

Cette pièce est tournée en trois parties collées entre elles. Le corps et le col sont recouverts d’engobe blanc. Le pied a reçu une couleur brune au pinceau, la même que celle qui a servi à poser le décor au pochoir de festons, branchages et cœur dentelé. Le tout est recouvert d’une glaçure plombifère jaune. Le robinet d’étain est une tête de serpent aux grosses écailles.

Voir l'image en grand

Vire-omelette.
Poterie vernissée
H. 5,3, diam. 26,5 cm
Fabrique de Lépine, vers 1880.

La pièce, estampée, engobée, a été décorée d'une grande spirale de couleur brune qui part du centre. Elle repose sur un petit talon plein. L’émail plombifère est teinté de jaune.

Pour en savoir plus

Cliquez ici

Le site du conseil général

Musée Muséum départemental
6 avenue Maréchal Foch
05000 GAP     Tél. : 04 92 51 01 58