Musée

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Envoyer cette page à un amiAjouter aux favoris

François de Bonne, Duc de Lesdiguières

Voir l'image en grand

François de Bonne, Duc de Lesdiguières

Né le1er avril 1543 à Saint-Bonnet en Champsaur, dans les Hautes-Alpes, François de Bonne, seigneur des Disguières, converti dès son enfance au protestantisme, s’engage dans l’armée afin de défendre ses convictions. Il échappe au massacre de la Saint-Barthélémy en 1572, et combat aux côtés du futur roi de France, Henri de Navarre, qui prendra le nom de Henri IV. Ce dernier remarque son courage et se lie d’amitié avec lui. Il lui confie alors la défense de la Provence et du Dauphiné.

Lesdiguières doit faire face à la Ligue, fer de lance du catholicisme, qui rassemble les opposants du roi. Il s’illustre en prenant la ville de Grenoble, en 1590, après deux mois de siège. Ses victoires de Pontcharra (Isère), en 1598, le consacrent et font de lui le vainqueur du Duc de Savoie, Charles-Emmanuel, allié de la Ligue.

En 1595, il est nommé Lieutenant-général de Provence et, en 1598, du Dauphiné. Le roi le fait Maréchal de France en 1606. Il devient Duc et Pair de France en 1611. Le roi Louis XIII réussit à le convaincre, à la fin de sa vie, de se convertir au catholicisme. Pour le remercier, il le nomme Maréchal de camp général en 1621 ; enfin, en 1622, Connétable de France et Chevalier du Saint-Esprit.

François de Bonne, Duc des Disguières, dernier Connétable de France, meurt à Valence, le 28 septembre 1626, à l'âge de 83 ans.

Le site du conseil général

Musée Muséum départemental
6 avenue Maréchal Foch
05000 GAP     Tél. : 04 92 51 01 58