Musée

Diminuer la taille de la police (xx-small).Augmenter la taille de la police (small).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.Supprimer l'ensemble de la personnalisationImprimer ce document.Envoyer cette page à un amiAjouter aux favoris

BLANC Catherine

BLANC Catherine

De son atelier à Chauffayer dans le Champsaur, sortent des oeuvres originales dont le support et la surface
semblent vouloir combler, cerner, assumer les trous de nos brèves existences.
L’essentiel est peint, enduit. Les objets récupérés, dépliés, suturés ne sont plus identifiés.
Catherine Blanc voudrait tracer des passerelles entre l’art et la vie, la sienne et celles des autres.
Elle aimerait faire tomber les barrières de goûts. Elle est directe, spontanée, chaleureuse. Sa peinture ne s’embarrasse pas. Pas d’anecdotes, pas de narration,
une approche sensible, sensuelle, un vocabulaire modeste, attentif
au monde. Une sorte de purification visuelle.
A la déchirure elle propose des solutions inédites. Aux morceaux arrachés, on comprend que son parcours intime ne s’arrête pas là.
Les fils lient, recousent, façonnent son humeur, la nôtre peut-être ?
Elle aborde l’histoire de l’art par le détail en s’immergeant dans des ateliers pédagogiques d’arts plastiques où elle transmet fougue, passion et créativité.
Elle esquive l’histoire de l’art en regardant sa matérialité et en évite ses écueils intellectuels.
Son travail est un ensemble de fragments montés en séries. Il révèle la proximité, le semblable, le disjoint, une éventuelle réunion.
Aujourd’hui elle charge le support, en fait un conglomérat lourd et dense, une sorte d’héritage à reconquérir.

Ils regardent les collections

du 28 janvier au 12 juin 2005

Le site du conseil général

Musée Muséum départemental
6 avenue Maréchal Foch
05000 GAP     Tél. : 04 92 51 01 58