Musée

Diminuer la taille de la police (xx-small).Augmenter la taille de la police (small).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.Supprimer l'ensemble de la personnalisationImprimer ce document.Envoyer cette page à un amiAjouter aux favoris

Monnaie de Gap

Monnaie de GapVoir l'image en grand revers

Monnaie de Gap
Revers d’un denier (monnaie d’argent) frappé à Gap entre le XIIe et le XIVe siècles.
Denier, XIIe siècle. Argent,0,66 g (n° d’inv. : 2008.0.61).

Les monnaies médiévales attribuées de façon certaine à la cité de Gap sont au nombre de sept : quatre au type des deniers du Puy et trois au type des deniers de Vienne ; d’autres monnaies lui ont été données à tort.

L’étude des monnaies médiévales de Gap est délicate : les documents d’archives et les documents numismatiques (monnaies et surtout trésors) sont peu nombreux, voire inexistants.
La monnaie de Gap est mentionnée pour la première fois dans un document en septembre 1270 : on y cite un Édit du sénéchal de Venaissin Guy de Valgrigneuse qui défend à tous les Avignonnais de porter de l’argent ou du billon (alliage de cuivre) aux Monnaies (ateliers monétaires) de Couthézon, Montfragon, Saint-Paul, à l'atelier épiscopal de Gap, et enfin l'atelier monétaire de Viviers (Cartulaire de Saint-Paul, fol. 69, archives de la Drôme, cité par R. Vallentin).
On pense que le monnayage de Gap n’a commencé qu’au XIIIe siècle. Il aurait duré jusqu’au XIVe siècle. L’atelier aurait été installé dans le château de Lazer, puis en dernier lieu, dans celui de Charance qui ne fut acheté qu’en1309. A. Dieudonné situe la fin du monnayage de Gap vers 1350.

Le site du conseil général

Musée Muséum départemental
6 avenue Maréchal Foch
05000 GAP     Tél. : 04 92 51 01 58