Musée

Diminuer la taille de la police (medium).Augmenter la taille de la police ().Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.Supprimer l'ensemble de la personnalisationImprimer ce document.Envoyer cette page à un amiAjouter aux favoris

Moustiers

La faïence de Moustiers, célèbre par la qualité de sa glaçure stannifère blanche et la légèreté de sa terre, acquiert sa renommée au XVIIe siècle avec la manufacture Clérissy, dirigée de père en fils de 1679 à 1784. Entourée d’artistes de talent comme les peintres de la famille Viry, l'entreprise s’adapte au changement de mode des arts de la table imposée par les Lois Somptuaires de Louis XIV.
De 1680 à 1750, les Viry exécutent pour les Clérissy de nouveaux types de décor tels que des scènes de chasse qui ornent des grands plats, des fontaines d’applique et des vasques. Ils embellissent les services de table de la noblesse de leurs armoiries. Ils créent aussi des décors historiés en camaïeu bleu d’inspiration biblique, historique ou mythologique, qui rappellent l’Extrême-Orient. Pendant la même période, les premiers décors Bérain (motifs de grotesque), font leur apparition, évoquant les fresques pompéiennes ou italianisantes.

La fabrique Clérissy est très vite concurrencée par celle d’Olérys - Laugier au début du XVIIIe siècle. Ces deux manufactures font la renommée de Moustiers. La noblesse leur commande des services de table qui se composent parfois de 200 à 700 pièces. La fabrique Oléry - Laugier innove en matière de couleur à partir de 1740. Les décors exécutés souvent en miniature sont des décors mythologiques à guirlandes, à fleurs de jasmin, à grotesques et à broderies.

À la fin du XVIIIe siècle, les manufactures Fouque, Féraud et Ferrat offrent une production variée mais moins novatrice, avec des décors floraux, des « chinoiseries » au fond blanc ou jaune et des décors à petit feu avec du rouge groseille, du mauve et du vert émeraude.

Voir l'image en grand

Rafraîchissoir à bouteilles
H. 18,5, diam. 20,5 cm
Fabrique Clérissy, daté de 1730-1740.

Cette pièce date des premières années de la polychromie à Moustiers, lorsque l'on se servait des couleurs pour agrémenter un décor déjà peint en bleu. Il s'agit là d'un décor de grand feu polychrome. Son motif végétal est d’un bleu profond. Les prises latérales sont en « tête d’indien », motif typique du répertoire décoratif de Moustiers.

Pour en savoir plus

Cliquez ici

Le site du conseil général

Musée Muséum départemental
6 avenue Maréchal Foch
05000 GAP     Tél. : 04 92 51 01 58