Musée

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Envoyer cette page à un amiAjouter aux favoris

Souvenir, Souvenirs…, Plus jamais ça !

 

C’était … C’est … Ce sera…
Depuis l’Antiquité, la guerre avec sa capacité de destruction est un fléau universel.
Suite de sept photographiques explorant les différentes phases d’un conflit).

  L’enfance faisait ses classes de feu
Les personnages sont des jouets en bois destinés aux jeunes garçons (vers 1900). Dans la sérénité familiale chacun pouvait organiser ses batailles sans imaginer les conséquences d’une Grande Guerre. Les manuels scolaires de l’époque entretenaient aussi le rejet du voisin ennemi.
  Plus jamais ça !
Marcher sur cette photo (installée au sol), nous rappeler que l’Europe s’est construite sur des ruines et revendiquer “Plus jamais ça !“
  Grattez, grattez, il en restera toujours quelque chose
L’histoire fait partie de l’évolution de l’humanité. Aux générations contemporaines de raviver les événements qui ont marqué le passé.
Le Passé ne meurt jamais.
Vitrine enduite de blanc que le public peut gratter, à l’intérieur, des objets de guerre.
  …sous le ciel immense
Intégrer une image décalée, une bouffée d’air frais dans ce lieu d’histoires. « Les guerres humaines, aussi atroces soient-elles, sont dérisoires face à l’immensité de l’univers. Pas plus que la fourmi nous n’échapperons aux lois naturelles. » Haïku : Ozaki Hôsaï (1885/1926) Japon
  Portraits…
Plaques photographiques (début du XXe siècle) numérisées, retravaillées. Portraits de neuf soldats (alignés comme dans un peloton d’exécution) extraits de la série “D’un regard, l’autre“.
  Souvenir, Souvenirs…
Dans beaucoup de familles, lors de la perte d’un être cher, prélever une mèche de cheveux était censé perpétuer les rapports intimes avec celui-ci. Un acte de vénération. Ces boites avec leur mèche symbolisent cette relique familiale.
Installation Guerre & Paix
Cette “installation” donne à chacun la possibilité de rédiger en quelques mots une déclaration de Guerre ou un traité de Paix (ou les deux à la fois) et se mettre, le temps d’une visite, dans la peau d’un belligérant ou d’un négociateur.
Être un des éléments actifs et le porte-parole de l’imaginaire, jouer le rôle d’intercesseur entre le monde actif et la mémoire, entre la vie vécue et la vie rêvée… être aussi partie prenante.

 Copyright photographique : Arthur Akopy

 

 

 

 

 



Le site du conseil général

Musée Muséum départemental
6 avenue Maréchal Foch
05000 GAP     Tél. : 04 92 51 01 58